LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)
en anglais

  • Objectif
  • Qui nous sommes
  • Notre mandat
  • Quoi de neuf
  • NAWCA
  • Publications
  • Liens
    Secrétariat du CNACTH (Canada)
    15e étage, Place Vincent Massey
    351, boulevard St-Joseph
    Gatineau (Québec) K1A OH3
    Téléphone : (819) 934-6036
    Télécopieur : (819) 934-6017
    NAWMP@ec.gc.ca
  • Propositions en vertu de la NAWCA 2012-3

     Alberta, Saskatchewan et Manitoba (un projet multi-provincial)

    Projet: Potholes Plus Program 2012-2013
    Endroit: Alberta, Saskatchewan et Manitoba
    Cessionnaire: Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba
    Personne-ressource: Tim Sopuck, tsopuck@mhhc.mb.ca, 204-784-4357
    Partenaires de financement : États-Unis - Delta Waterfowl Foundation, Environnement Canada, Manitoba Habitat Heritage Corporation, Habitat faunique Canada, province du Manitoba
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH: 560 500 $
    Fonds de contrepartie: 280 250 $US 280 250 $CAN
    Autres contributions : 420 000 $
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    RCO : 11.

    Les partenaires du Potholes Plus Program (Programme des fondrières - [traduction]) travaillent à des activités destinées à la protection, à l'amélioration, à la gestion et à l'intendance des terres humides et des habitats associés dans les aires cibles des paysages et les aires de mise en œuvre prioritaires du Plan nord­américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) dans le cadre d'une initiative globale et permanente de conservation de l'habitat. Les activités décrites dans le présent document sont conformes au Plan de mise en œuvre du PCHP de 2007-2012 et au Plan de mise en œuvre du PNAGS du Manitoba de 2007-2012.

    La région des fondrières des Prairies du Canada comprend d'importantes aires de reproduction essentielles à de nombreuses espèces de sauvagines. Le but principal de ce projet est de protéger de façon permanente l'habitat de la sauvagine par le biais de l'utilisation de servitudes de conservation acquises à perpétuité. Ces accords juridiquement contraignants imposent des restrictions sur l'utilisation du sol sur les terres où les habitats à protéger sont présents ou en voie de restauration. Ce projet apportera des avantages directs à au moins 16 espèces de sauvagine et à plus de 230 espèces d'oiseaux aquatiques, d'oiseaux de rivage et d'oiseaux terrestres durant la période de nidification et/ou de migration par le biais d'une protection permanente des habitats desquels elles dépendent. De plus, l'amélioration de l'habitat de ces espèces se fera par la restauration des terres humides et l'installation de structures de nidification pour la sauvagine. Grâce aux fonds versés par les partenaires, des espèces de sauvagine en voie de disparition, menacées et préoccupantes profiteront aussi des outils de conservation de l'habitat à long terme, y compris les servitudes et les acquisitions de terrains, ainsi que les changements dans les pratiques d'intendances des terres, par le biais de projets de démonstration.

    Les fonds de la subvention de 560 500 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 560 500 $ et aux autres contributions de 420 000 $ seront principalement engagés au Manitoba. Ces sommes permettront la protection d'environ 5 930 nouveaux acres et l'intendance d'environ 25 040 acres, de plus, des améliorations seront apportées à 150 acres d'habitats récemment protégés; finalement, quelque 115 495 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Québec (un projet)

    Projet : Conservation de la nature Canada (CNC) Québec : Protection des terres humides et des habitats des hautes terres en 2012-2013, Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    Endroit:Québec
    Cessionnaire:Conservation de la nature Canada (CNC)
    Personne-ressource: Joël Bonin, joel.bonin@natureconservancy.ca, 514-876-1606
    Partenaires de financement : Amis de Conservation de la nature Canada; Conservation de la nature Canada; ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec; ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec
    Approbation du financement : : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH: 366 685 $
    Fonds de contrepartie: 183 342,50 $US 183 342,50 $CAN
    Autres contributions :756 180 $
    Région de plan conjoint : : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    RCO : : 12, 13 et 14

    Cette proposition porte principalement sur la protection et la gestion des terres humides et des habitats essentiels des hautes terres dans le but de maintenir les aires de reproduction, les haltes migratoires et les aires d'hivernage des populations de sauvagines et des autres espèces sauvages dépendantes des terres humides de la région du Québec. Les Plans de conservation des Appalaches septentrionales, de l'Acadie et des Basses-terres du Saint-Laurent, qui intègrent des données sur les Régions de conservation des oiseaux (RCO) et chevauchent les aires de mise en œuvre et les buts du PCHE, seront utilisés pour désigner les aires naturelles cibles où la présente proposition sera mise en œuvre. La mission de Conservation de la nature Canada est la protection directe des terres privées, y compris les terres humides et les habitats des hautes terres essentiels à la sauvagine en migration. Par le biais d'une combinaison de mécanismes, notamment des dons de terrains et l'acquisition de terres en fief simple, les terres humides sont protégées du drainage et de la dégradation et les hautes terres associées qui sont alors protégées de la culture et du défrichage. Conformément au Plan de mise en œuvre quinquennal le plus récent du PCHE de 2007-2012, les hypothèses biologiques, les activités de protection, d'amélioration et d'aménagement mettront l'accent sur la préservation : 1) des habitats importants pour la reproduction et la migration; 2) des haltes migratoires et des aires de mue; 3) des aires d'hivernage de la sauvagine, des oiseaux de rivage, des oiseaux des prairies et des oiseaux coloniaux ainsi que des espèces fauniques et floristiques indigènes. Les espèces de sauvagines prioritaires protégées dans le PCHE retireront des avantages directs de ces activités, y compris les espèces suivantes : canard noir, sarcelle d'hiver, grand héron et bernache du Canada. D'autres oiseaux migrateurs et des espèces en péril profiteront de cette initiative, notamment l'arlequin plongeur et la grise de Bicknell. Selon cet accord,les travaux serviront aussi à sensibiliser les propriétaires et les amateurs d'activités récréatives à la valeur que présentent les terres humides pour les espèces sauvages et le bon fonctionnement des écosystèmes.

    Cette proposition s'appuie sur les travaux de conservation achevés dans le cadre des accords de subvention antérieurs du CNACTH. De plus, des activités de communication serviront à promouvoir les mesures de protection et de gestion décrites dans cette proposition.

    Les fonds de la subvention de 366 685 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 366 685 $ et aux autres contributions de 756 180 $ seront principalement engagés au Québec. Ces fonds assureront la protection d'environ 926 nouveaux acres et l'intendance d'environ 812 acres, finalement, quelque 35 068 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Alberta, Saskatchewan et Manitoba (un projet multi-provincial)

    Projet :Terres humides et hautes terres des Prairies du Canada 2012-2013
    Endroit : Alberta, Saskatchewan et Manitoba
    Cessionnaire : : Conservation de la nature Canada (CNC)
    Personne-ressource : Jordan Ignatiuk, Jordan.Ignatiuk@natureconservancy.ca, 306-347-0447
    Partenaires de financement : Amis de Conservation de la nature Canada; Conservation de la nature Canada; ministère de l'Environnement de la Saskatchewan - Fonds de développement de la pêche et de la faune
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH : 625 000 $
    Fonds de contrepartie : 312 500 $US 312 500 $CAN
    Autres contributions : 743 000 $
    Région de plan conjoint : Projet conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    RCO : 11

    Les programmes de CNC seront mis en œuvre dans plus de 35 paysages cibles définis dans le PCHP, dont les régions géographiques chevauchent des aires naturelles visées par CNC qui présentent une riche biodiversité déterminée par les sciences de la conservation dans le cadre du Programme de conservation des aires naturelles de CNC et de Environnement Canada en 2007. Les activités prioritaires immédiates continueront d'être axées sur le développement du programme de conservation continu dans les paysages cibles du PNAGS, y compris les suivants : southern Saskatchewan's Touchwood Beaver, Quills South et Missouri Coteau; Minnedosa-Shoal Lake au sud-ouest du Manitoba; paysages Ardrossan et Buffalo du centre de l'Alberta. Les partenaires de CNC travailleront avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales à la mise en œuvre des programmes de conservation de l'habitat.

    Cette proposition contribue directement aux objectifs du PNAGS en matière d'habitat et respecte le Plan de mise en œuvre du PCHP pour 2007-2012. La mise en œuvre s'appuie sur un modèle scientifique qui établit des liens entre l'habitat et le recrutement de la sauvagine. Les objectifs de population sont atteints par le biais de l'exécution d'un plan de conservation de l'habitat dans des paysages cibles où la densité de nidification est élevée. Cette proposition met l'accent sur la contribution aux buts du plan en matière d'habitat en ce qui concerne la conservation et la restauration de l'habitat de production des canards. On s'attend à ce que la sauvagine des Prairies et de la forêt-parc à trembles bénéficie de cette initiative, notamment les espèces suivantes : le canard pilet, le canard colvert, le canard chipeau, le canard souchet, le canard d'Amérique, la sarcelle à ailes bleues, la sarcelle d'hiver, la sarcelle cannelle, le petit fuligule, l'érismature rousse, le fuligule à dos blanc et le fuligule à tête rouge. La mise en œuvre des programmes dans 11 RCO (Régions de conservation des oiseaux) vise aussi des complexes de terres humides et les habitats indigènes avoisinants des hautes terres, et par conséquent les oiseaux migrateurs associés aux terres humides profiteront aussi de la conservation de l'habitat de reproduction, notamment les espèces suivantes ; la barge marbrée, le grèbe esclavon et la buse de Swainson. En plus d'apporter une contribution au programme de PNAGS, l'habitat protégé grâce à la présente proposition favorisera aussi l'atteinte des objectifs du Plan nord-américain de conservation des oiseaux terrestres, du Plan canadien de conservation des oiseaux de rivage et du Plan canadien de conservation des oiseaux aquatiques.

    Les fonds de la subvention de 625 000 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 625 000 $ et aux autres contributions de 743 000 $ seront principalement engagés en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba. Le projet contribuera à la protection d'environ de 3 600 nouveaux acres; de plus, des améliorations seront apportées à 400 acres d'habitats récemment protégés; finalement, quelque 94 000 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Colombie-Britannique et Alberta (un projet multi-provincial)

    Projet : Plan conjoint de la côte du Pacifique et Plan conjoint intermontagnard de la Colombie-Britannique de 2012-2013
    Endroit : Colombie-Britannique et Alberta
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada (CIC)
    Personne-ressource : Brad Arner, b_arner@ducks.ca, 250-374-8307, poste 223
    Partenaires de financement :Canards Illimités Inc., Environnement Canada, ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique, autres sources non gouvernementales
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH : 1 859 650 $
    Fonds de contrepartie :929 825 $US 929 825 $CAN
    Autres contributions : 200 000 $
    Région de plan conjoint : Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intermontagnard canadien (PCIC)
    RCO : 5, 9 et 10

    La présente proposition constitue la prochaine phase de l'engagement pluriannuel de Canards Illimités Canada (CIC) à l'égard de la réalisation des projets de conservation de l'habitat fondés sur les sciences en vue d'atteindre les buts du PNAGS dans les régions du PCCP et du PCIC de la Colombie-Britannique. Ce projet aura des retombées positives sur 36 espèces de sauvagine et contribuera à la conservation globale de la biodiversité en Colombie-Britannique. Les projets du PCCP visent les estuaires et les terres agricoles où la valeur de la sauvagine est élevée et qui sont fortement menacés par la dégradation de l'habitat; cette région fournit des habitats à la sauvagine notamment à plus d'un million d'oiseaux aquatiques en hivernage et en migration. Les projets du PCIC mettent l'accent sur les principales aires de reproduction aux quelque 1,45 million d'oiseaux nicheurs et aux huit millions d'oiseaux aquatiques en migration.

    La proposition présente une nouveauté : des mesures accrues destinées à la protection de terrains importants sur les terres publiques dans le cadre du PCIC par le biais de désignations du gouvernement. CIC et les partenaires du PCCP travailleront à la protection de terres agricoles essentielles grâce à l'acquisition de terrains et aux servitudes de conservation et poursuivront leurs activités de planification de la conservation de l'habitat fondées sur la modélisation de l'énergie dans le delta du fleuve Fraser - North Puget Sound (avec Canards Illimités).

    Les fonds de la subvention de 1 859 650 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 1 859 650 $ et aux autres contributions de 200 000 $ seront principalement engagés en Colombie-Britannique et en Alberta. Ces fonds permettront la protection d'environ 1 909 nouveaux acres, et l'intendance d'environ 5 280 acres; de plus, des améliorations seront apportées à 5 802 acres d'habitats récemment protégés; finalement, quelque 365 997 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador (un projet multi-provincial)

    Projet : Canards Illimités Canada (CIC)/Conservation des terres humides du Plan conjoint des habitats de l'Est 2012-2013 Emplacement : Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador
    Endroit : Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrado
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada (CIC)
    Personne-ressource : Deanne Meadus, d_meadus@ducks.ca, 902-667-8726
    Partenaires de financement : Canards Illimités Inc., Environnement Canada, ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, Fonds de partenariat pour l'habitat de la région atlantique
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention CNACTH: 3 214 377 $
    Fonds de contrepartie : 1 607 189 $US 1 607 188 $CAN
    Autres contributions : 660 912 $
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    RCO : 7, 8, 12, 13 et 14

    La présente proposition s'inscrit dans l'engagement pluriannuel des partenaires du PCHE visant à prendre des mesures de conservation de la sauvagine dans l'ensemble des six provinces de l'Est du Canada. Cette initiative permettra la mise en œuvre de mesures de conservation qui sont harmonisées avec les priorités du Plan de mise en œuvre du PCHE de 2007-2012. Ces mesures de conservation fondées sur des connaissances scientifiques contribueront à l'amélioration et au maintien de la qualité et la quantité d'habitats de reproduction, de haltes migratoires et d'aires d'hivernage pour des espèces de sauvagine prioritaires. Les mesures qui contribuent à la préservation de l'habitat (protection, gestion, intendance et politiques) sont essentielles au maintien des populations de sauvagine actuelles et au moment opportun, favoriseront la création de paysages pouvant assurer la survie de 1,81 million de couples nicheurs identifiés de sauvagine. Des exemples de mesures de préservation comprennent une gamme de programmes allant de l'acquisition de terres en fief simple à des programmes d'intendance. Dans l'ensemble, les mesures de conservation proposées pourraient favoriser la création de paysages capables d'assurer la subsistance de 2 527 couples nicheurs identifiés supplémentaires dans le PCHE.

    Mentionnons une nouveauté dans cette proposition : CIC mettra l'accent sur le renouvellement des structures vieillissantes des ouvrages de régularisation des eaux sur des terres humides de grande valeur dans l'ensemble des six provinces dans le cadre du PCHE pour veiller à ce que ces habitats contribuent au maintien et à l'accroissement des populations de sauvagine pour favoriser l'atteinte des objectifs du Plan de mise en œuvre.

    Les fonds de la subvention 3 214 377 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 3 214 377 $ et autres contributions de 660 912 $ seront principalement engagés dans l'Est du Canada. Ces fonds permettront la protection d'environ 1 555 nouveaux acres et l'intendance d'environ 7 000 acres; de plus, des améliorations seront apportées à 2 450 acres d'habitats récemment protégés; finalement, quelques 1 025 229 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Yukon et Territoires du Nord-Ouest (un projet multi-provincial)

    Projet :Programme des habitats des Prairies, de la forêt-parc et de la forêt boréale de l'Ouest du Canada de 2012-2013
    Endroit : : Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Yukon et Territoires du Nord-Ouest
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada (CIC)
    Personne-ressource : Pat Kehoe, p_kehoe@ducks.ca, 780-489-2002
    Partenaires de financement :Canards Illimités Inc., Environnement Canada, gouvernements provinciaux et territoriaux, autres contributeurs canadiens
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH : 15 123 782 $
    Fonds de contrepartie : 7 561 891 $US 7 561 891 $CAN
    Autres contributions : 3 663 688 $
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    RCO : 6 et 11

    Les activités et les réalisations proposées par Canards Illimités Canada (CIC) dans le cadre du Programme des habitats des Prairies, de la forêt-parc et de la forêt boréale de l'Ouest du Canada de 2012-2013 du CNACTH seront destinées à la protection de paysages essentiels et à la production de la sauvagine à l'échelle continentale. Les travaux dans les Prairies et la forêt-parc du Canada visent principalement la protection, la restauration, l'amélioration et l'élargissement des mesures de protection aux terres privées; ces initiatives auront des incidences immédiates et régulières sur les habitats. Dans le cadre du plan continental de conservation de CIC, il a été déterminé que les habitats des Prairies, de la forêt-parc et de la forêt boréale de l'Ouest du Canada constituent des aires prioritaires de premier niveau. Réunies, ces régions appuient en moyenne 72 % des populations de canards nicheurs de l'Amérique du Nord. La réussite des efforts de conservation dans ces régions est essentielle à l'atteinte des buts du PNAGS. Les avantages attendus pour la sauvagine des Prairies et de la forêt-parc au Canada sont fondés sur des objectifs propres à l'habitat qui sont décrits dans le Plan de mise en œuvre du PCHP de 2007-2012. Ces avantages comprennent la fourniture d'habitats à des espèces à priorité élevée, comme le canard colvert et le canard pilet, ainsi qu'à d'autres espèces dépendantes des terres humides comme la sarcelle à ailes bleues, le canard souchet, le fuligule à tête rouge et le fuligule à dos blanc.

    Cette proposition représente la prochaine étape d'un engagement pluriannuel de CIC à l'égard du CNACTH et vise à donner suite à la réussite obtenue grâce aux partenariats avec les intérêts du secteur agricole destinés à la conservation des habitats essentiels dans les paysages des terres agricoles exploitées grâce à la conception et à la mise en œuvre de pratiques d'utilisation du sol durables et respectueuses de la sauvagine.

    Les fonds de la subvention 15 123 782 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 15 123 782 $ et aux autres contributions de 3 663 688 $ seront principalement engagés en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, au Yukon et dans les Territoires du Nord­Ouest. Ces sommes permettront la protection d'environ 119 000 nouveaux acres et l'intendance d'environ 2 400 000 acres; de plus, des améliorations seront apportées à 7 100 acres d'habitats récemment protégés; finalement, quelque 4 690 217 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador (un projet multi-provincial)

    Projet : Atlantique : Protection des habitats des terres humides et des hautes terres, Plan conjoint des habitats de l'Est de 2012-2013 (PCHE)
    Endroit : Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada (CNC)
    Personne-ressource :John Foley, john.foley@natureconservancy.ca, 506-450-6010
    Partenaires de financement : Amis de Conversation de la nature Canada, Conservation de la nature Canada, province du Nouveau-Brunswick, Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick, province de Terre-Neuve-et-Labrador, province de l'Île-du-Prince-Edouard, province de la Nouvelle-Écosse, Environnement Canada
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH : 218 438 $
    Fonds de contrepartie : 109 219 $US 109 219 $CAN
    Autres contributions : 290 781 $
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PHCD)
    RCO : 8 et 14

    Cette proposition met l'accent sur la protection, la gestion et l'intendance des habitats des terres humides et des hautes terres associées, qui sont essentiels au maintien des populations de sauvagines des aires de reproduction, des haltes migratoires et des aires d'hivernage de la région et des autres espèces sauvages dépendantes des terres humides. Le Plan de conservation des Appalaches septentrionales et de l'Acadie de CNC, qui intègre les données sur les Régions de conservation des oiseaux (RCO) et chevauche les aires de mise en œuvre du PCHE, désigne des aires naturelles cibles où cette proposition sera mise en œuvre. Les activités du Plan de travail sont harmonisées avec celles du Plan de mise en œuvre de 2007-2012, les buts de PNAGS, ainsi que les buts des provinces atlantiques en matière de protection. Conformément au plus récent Plan quinquennal de mise en œuvre du PCHE (2007-2012) les hypothèses biologiques, les activités de protection, d'amélioration et de gestion mettront l'accent sur la préservation : 1) d'importants habitats de reproduction et de migration; 2) de haltes migratoires et d'aires de mues; 3) d'habitats d'hivernage pour la sauvagine, des espèces d'oiseaux de rivage, des Prairies et d'oiseaux coloniaux, ainsi que des espèces sauvages floristiques et fauniques. Parmi les espèces de sauvagine prioritaires du PCHE bénéficiant de ces activités, on compte les suivantes : le canard noir, la sarcelle d'hiver et la bernache du Canada. Les autres espèces suivantes des RCO tireront parti de ces initiatives : le harle huppé, le grand héron et des oiseaux de rivage, notamment le bécasseau semipalmé. Le pluvier siffleur et la grive de Bicknell sont des espèces en péril qui profiteront de ces mesures de protection.

    Cette proposition s'appuie sur les travaux de conservation achevés par CNC dans le cadre d'accords de subvention antérieurs du CNACTH. De plus, des activités de communication serviront à promouvoir les mesures de protection et de gestion décrites dans cette proposition.

    Les fonds de la subvention de 218 438 $ du CNACTH combinés aux fonds de contrepartie de 218 438 $ et aux autres contributions de 290 781 $ seront principalement engagés au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Edouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Ces sommes contribueront à la protection d'environ 800 nouveaux acres et à l'intendance d'environ 4 000 acres; finalement, quelque 22 746 $ feront l'objet d'activités de gestion.
     Colombie-Britannique (un projet)

    Projet : CNC de la Colombie-Britannique : Protection des terres humides et habitats associées pour les oiseaux migrateurs dans le cadre des PCIC et PCCP 2012-2013
    Endroit : Colombie-Britannque
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada (CNC)
    Personne-ressource : Linda Hannah, linda.hannah@natureconservancy.ca, 250-479-3191
    Partenaires de financement : Amis de Conservation de la nature Canada, Conservation de la nature Canada, Columbia Basin Trust, Tula Foundation, Habitat faunique Canada
    Approbation du financement : Le 6 juin 2012
    Subvention du CNACTH: 375 350 $
    Fonds de contrepartie : 187 675 $US 187 675 $CAN
    Autres contributions : 888 121 $
    Région de plan conjoint : Projet conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intermontagnard canadien (PCIC)
    RCO : 5,9 et 10

    Cette proposition porte essentiellement sur la protection, l'amélioration et la gestion des terres humides et des habitats des terres hautes associés qui sont essentiels au maintien des aires de reproduction, des haltes migratoires, ainsi que des aires d'hivernage des populations de sauvagine visées par le PCCP et le PCIC en Colombie-Britannique. De plus, ces mesures offriront une protection auxiliaire accrue des habitats à un grand nombre d'espèces. Dont certaines espèces en péril, tant en Colombie­Britannique qu'à l'échelle continentale. Un certain nombre d'outils de planification de la conservation de CNC sont à la base des aires visées par la présente proposition, et des activités prévues dans ces aires. Les plans de conservation des aires naturelles de CNC ont une fonction particulière : ils mettent l'accent sur des objectifs clés des mesures de conservation s'appliquant aux principales aires. Les activités de cette proposition sont entièrement conformes au Plan de mise en œuvre du PCIC. Les activités du plan de travail sont harmonisées avec les buts du plan stratégique du PCCP. Les mesures du PCCP contribueront à protéger de façon directe et permanente et à gérer d'importants habitats pour les espèces suivantes visées par le PCCP : le grèbe jougris, le grèbe à cou noir, la bernache cravant, la macreuse à front blanc, le fuligule milouinan, le canard colvert, le garrot d'Islande, l'huîtrier d'Amérique, ainsi que d'autres espèces de sauvagine. Les travaux réalisés selon le PCIC profiteront principalement aux oiseaux nicheurs, car le nombre des espèces d'oiseaux aquatiques en hivernage et en migration est moins élevé. Il est prévu que les mesures appliquées dans le cadre du PCIC profiteront directement à vingt-quatre espèces d'oiseaux aquatiques nicheurs, y compris le canard colvert, l'arlequin plongeur, le petit fuligule et le garrot d'Islande. Parmi les avantages secondaires du plan, mentionnons la protection et l'amélioration de la qualité des sources d'eau des collectivités, le tourisme, les pratiques durables d'élevage et d'exploitation forestière, l'observation d'oiseaux, la randonnée pédestre ainsi qu'une grande diversité d'emploi traditionnels et novateurs.

    Cette proposition s'inscrit dans la continuité des initiatives antérieures de CNC et du CNACTH dans le cadre des deux plans conjoints, le PCIC et le PCCP, en Colombie-Britannique.

    © LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)