LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)
en anglais

  • Objectif
  • Qui nous sommes
  • Notre mandat
  • Quoi de neuf
  • NAWCA
  • Publications
  • Liens
    Secrétariat du CNACTH (Canada)
    15e étage, Place Vincent Massey
    351, boulevard St-Joseph
    Gatineau (Québec) K1A OH3
    Téléphone : (819) 934-6036
    Télécopieur : (819) 934-6017
    NAWMP@ec.gc.ca
  • Projets de la Migratory Bird Conservation Commission de septembre 2006 - Canada

     Colombie-Britannique (un projet)

    Projet : Conservation des habitats essentiels des terres humides et des hautes terres connexes en Colombie-Britannique
    Endroit : Colombie-Britannique, Canada
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada
    Personne-ressource : Allan Beaudry, gestionnaire du groupe des finances et de l'administration, 204-467-3000, a_beaudry@ducks.ca
    Partenaires : Canards Illimités Canada, Service canadien de la faune, Pêches et Océans Canada, divers autres ministères fédéraux, le Ministry of Environment de la Colombie-Britannique, BC Habitat Conservation Trust, divers ministères gouvernementaux provinciaux, diverses administrations locales, divers organismes et partenariats non gouvernementaux, des entreprises commerciales et des propriétaires fonciers privés
    Approbation du financement : septembre 2006
    Subvention : 540 000 $
    Fonds de contrepartie : 1 010 000 $
    Fonds sans contrepartie : 1 200 000 $
    Région du plan conjoint : Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intermontagnard canadien (PCIC)
    Voie de migration : Pacifique
    Régions de conservation des oiseaux : 5, 9 et 10

    Le présent projet appuie le programme à long terme de Canards Illimités Canada portant sur l'habitat des régions côtières (PCCP) et intermontagnardes (PCIC) de la Colombie Britannique. Toutes les activités financées en vertu de la North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) en Colombie-Britannique visent les terres humides et les hautes terres connexes qui combinent des valeurs élevées pour la sauvagine avec une forte menace de perte ou de dégradation. Normalement, ces terres se trouvent dans des estuaires, des fonds de vallées fertiles et des zones peu élevées de prairies indigènes. Sur la côte, les menaces proviennent principalement de l'urbanisation et de la conversion des cultures fouragères en des récoltes moins désirables de produits alimentaires. Dans la zone intermontagnarde, les incidences proviennent davantage de l'élevage et de la foresterie. Les principaux objectifs du présent projet sont la protection des conventions (servitudes) agricoles dans les habitats d'hivernage essentiels sur la côte Est de l'île de Vancouver (PCIC) et la protection des terres humines propices à la reproduction des oiseaux dans des zones clés des aires prioritaires de Cariboo-Chilcotin et de l'Okanagan (PCIC). Cela représentera la protection de 490 acres et l'amélioration des terres humides et des hautes terres sur une superficie de 2 550 acres; 182 295 acres additionnelles seront gérées. Les partenaires ont reçu une subvention de 540 000 $ pour réaliser leurs buts. Leurs contributions au projet atteignent 1 010 000 $ en fonds de contrepartie, et 1 200 000 $ de fonds sans contrepartie.

     Québec : un projet

    Projet : Conservation de la nature Canada, bureau de Québec : Protection de l'habitat des terres humides et des hautes terres 2007-1
    Endroit : Dans l'aire de réalisation au Québec du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine couvrant les vallées du Saint-Laurent et du lac Champlain ainsi que les écorégions des Appalaches du Nord et Acadia. Les principaux paysages comprennent la vallée du Saint-Laurent, la région des Appalaches au Québec, la péninsule de Gaspé et le bouclier Laurentien.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada
    Personne-ressource : Joël Bonin, directeur de la conservation, région du Québec, 514-876-1606, poste 224, joel.bonin@conservationdelanature.ca
    Partenaires : USFWS, The Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc., (États Unis), le gouvernement du Québec, Service canadien de la faune d'Environnement Canada (Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril)
    Approbation du financement : septembre 2006
    Subvention : 63 750 $US
    Fonds de contrepartie : 259 495 $US
    Fonds sans contrepartie : -
    Région du plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est
    Voie de migration : Atlantique
    Régions de conservation des oiseaux : 13 et 14

    Le but principal du présent projet est de consolider l'habitat essentiel des terres humides et des hautes terres connexes où les terres ont été conservées avec succès par le truchement de propositions préalablement réalisées en vertu de la North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) présentées par Conservation de la nature Canada, bureau de Québec . Pour appuyer la sauvagine et d'autres espèces qui dépendent des terres humides dans les paysages cibles du fleuve Saint-Laurent, de la vallée du Saint Laurent, de la région des Appalaches du Québec, de la péninsule de Gaspé et du bouclier Laurentien, ce projet assurera aussi la gestion à long terme des régions protégées grâce aux fonds accordées en vertu de la NAWCA. Ce projet comporte la protection et la gestion de 314 acres, dont 252 acres d'habitats de terres humides et 62 acres d'habitats de hautes terres connexes. Les buts de protection seront atteints par l'achat de 298 acres et de 16 acres de servitudes achetées ou données. Les activités d'amélioration porteront sur 43 acres et comprendront la remise en état de l'habitat de terres humides et l'assainissement du site, améliorant ainsi l'habitat pour les espèces migratrices qui dépendent des terres humides, les espèces en péril et les autres espèces préoccupantes. Au total, 63 750 $US en subvention ont été reçus pour aider à atteindre ces buts. Les contributions des partenaires à ce projet atteignent 259 495 $US de fonds d'appariement.

     Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île du Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador (un projet touchant de multiples provinces)
    Projet : Conservation des terres humides par Canards Illimités Canada et le Projet conjoint des habitats de l'Est
    Endroit : Principales zones côtières et intérieures du programme en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre Neuve et Labrador
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada
    Personne-ressource : Allan Beaudry, Canards Illimités Canada, Oak Hammock Marsh, C.P. 1160, Stonewall (Manitoba) R0C 2Z0, Tél. : 204-467-3201, Téléc. : 204-467-9426
    Partenaires : Canards Illimités Canada, Service canadien de la faune, six provinces de l'Est (Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard et Terre Neuve et Labrador), la Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick, la Compagnie minière IOC, la Fondation de la faune du Québec et des propriétaires fonciers privés
    Approbation du financement : septembre 2006
    Subvention : 854 250 $
    Fonds de contrepartie : 1 323 250 $
    Fonds sans contrepartie : 759 300 $
    Région du plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est
    Voie de migration : Atlantique et Mississippi
    Régions de conservation des oiseaux : 7, 8, 12, 13 et 14

    Le présent projet vise des zones clés qui représentent l'habitat de reproduction, de rassemblement, de migration et d'hivernage de la sauvagine empruntant les voies de migration de l'Atlantique, du Mississippi et, à un degré moindre, du Centre. Le programme est axé sur les régions prioritaires visées par le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine - les Grands Lacs et le Saint-Laurent (GLSL) en Ontario, les terres basses du Saint-Laurent et l'estuaire au Québec, la plaine agricole et côtière des provinces de l'Atlantique, ainsi que la forêt boréale de toutes les compétences. La planification et l'exécution du programme seront axées sur les habitats de terres humides dans les zones de plus grande importance pour la sauvagine de sorte que les mesures de protection et d'amélioration soient aussi efficaces qu'efficientes dans le maintien et l'augmentation des populations de sauvagine reproductrices. Les programmes sont fondés sur de solides notions scientifiques provenant d'une série d'études à l'échelle du projet et du paysage. Les programmes sont coordonnés par province et ils sont conformes aux cadres stratégiques et législatifs provinciaux. Les programmes et les activités seront réalisés grâce à des partenariats complets qui visent aussi la reconnaissance par les compétences provinciales des aspects sociaux, politiques et économiques uniques qui ont une incidence sur le statut et l'état futur de l'environnement et, plus particulièrement, sur l'habitat de terres humides et l'habitat de la sauvagine. Les partenaires de la proposition utiliseront des subventions de 854 250 $ ainsi que des contributions de contrepartie de 1 323 250 $ et de fonds sans contrepartie de 759 300 $ pour protéger 3 057 acres, améliorer 833 acres et gérer 530 630 acres.

     Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Territoire du Yukon et Territoires du Nord-Ouest (un projet touchant plusieurs provinces et territoires)
    Projet : Programme pour l'habitat de la région boréale des Prairies de l'OuestProjet : Programme pour l'habitat de la région boréale des Prairies de l'Ouest
    Lieu : Prairies canadiennes, prairie-parc à trembles (y compris la prairie-parc Peace) et régions boréales de l'ouest de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest
    Bénéficiaire : Canards Illimités Canada
    Personne-ressource : Brett Calverley, 780-930-1244, b_calverley@ducks.ca
    Partenaires : Canards Illimités, Inc., PEW Foundation, gouvernement du Canada (Service canadien de la faune d'Environnement Canada), gouvernements provinciaux et territoriaux, le secteur privé (ALPAC, Louisiana Pacific), Premières nations et autres participants canadiens
    Approbation du financement : septembre 2006
    Subvention : 3 942 000 $
    Fonds de contrepartie : 4 922 000 $
    Fonds sans contrepartie : 2 002 000 $
    Région du plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies
    Voie de migration : Pacifique, Centre, Mississippi, Atlantique
    Régions de conservation des oiseaux : 11 et 6

    Le programme pour l'habitat de la région boréale des Prairies de l'Ouest couvre des activités exercées dans l'ensemble des deux plus importantes régions où se trouve l'habitat de nidification, de mue et de rassemblement de la sauvagine du continent - les prairies du Canada et la prairie-parc à trembles ainsi que la forêt boréale de l'Ouest. Canards Illimités Canada recourt à un certain nombre de stratégies pour assurer la conservation d'écosystèmes de terres humides abondants et diversifiés et d'habitats s'y rattachant qui soutiennent ou accroissent les populations de sauvagine et d'autres espèces qui dépendent des terres humides. Les stratégies comprennent des interventions directes portant sur l'habitat (la protection, l'amélioration et la gestion), la diffusion externe (ou l'intendance), la recherche, la communication et l'influence stratégique. Un outil de planification scientifique sert à la protection directe; il lie les objectifs relatifs à l'habitat aux objectifs régionaux et continentaux en matière de populations. Toutes les interventions directes portant sur l'habitat sont fondées sur le plan quinquennal de Canards Illimités Canada, lequel est composé de 12 plans de conservation uniques visant des zones de priorité élevée liées aux objectifs spécifiques à la sauvagine. Dans le cadre du présent projet, les fonds de subvention de 3 942 000 $ ainsi que 4 922 000 $ en fonds de contrepartie et 2 002 000 $ en fonds sans contrepartie serviront à la protection d'environ 20 280 acres, à l'amélioration de 8 662 acres d'habitat et à la gestion de 3 270 352 acres d'habitat préalablement protégées partout dans la région boréale des Prairies de l'Ouest.

    © LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)