LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)
en anglais

  • Objectif
  • Qui nous sommes
  • Notre mandat
  • Quoi de neuf
  • NAWCA
  • Publications
  • Liens
    Secrétariat du CNACTH (Canada)
    15e étage, Place Vincent Massey
    351, boulevard St-Joseph
    Gatineau (Québec) K1A OH3
    Téléphone : (819) 934-6036
    Télécopieur : (819) 934-6017
    NAWMP@ec.gc.ca
  • Projets de la Migratory Bird Conservation Commission de septembre 2005 - Canada

     Alberta (Un Projet)

    Projet: : Habitats de terres humides essentielles et de hautes terres de l'Alberta (Alberta Critical Wetland and Upland Habitat).
    Endroit: Alberta, Canada.
    Cessionnaire:Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource: Nic DeGama-Blanchet, gestionnaire des acquisitions de terres, région de l'Alberta, 403-515-6824.
    Partenaires : of the Nature Conservancy of Canada Inc. et Environnement Canada.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention 420 000$.
    Fonds de contrepartie: 1 192 000$.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Pacifique, Centre, Mississippi.
    RCO : 11.

    Les terres herbeuses et les parcs de peupliers faux trembles de l'Alberta sont menacés par la perte et la dégradation des terres humides ainsi que par la fragmentation et la culture des habitats de hautes terres indigènes restants. Ce projet pluriannuel vise la conservation de l'habitat à long terme des terres privées importantes pour la sauvagine des prairies, y compris le Canard pilet, ainsi que les oiseaux de rivage, les oiseaux aquatiques et les oiseaux terrestres associés aux terres humides. La conservation sera axée sur la protection et la conservation à long terme de terres humides et de complexes de hautes terres indigènes par une combinaison de servitudes ainsi que d'achats et de dons de terres. Ces activités à vocation scientifique font suite au Plan stratégique du PCHP, aux plans provinciaux de mise en œuvre du PNAGS et aux plans de la région de conservation des oiseaux no 11 pour les espèces associées aux terres humides. La prestation du programme sera particulièrement axée sur les habitats humides et ceux des hautes terres indigènes où le total estimatif de canards nicheurs s'établit à au moins 30 couples par mille carré et/ou à au moins 6 couples reproducteurs de Canard pilet par mille carré. Un total de 4 500 acres seront protégés en vertu de cet accord par l'acquisition et les servitudes de conservation perpétuelles. En outre, 8 320 acres seront mises en valeur et la gestion sera entreprise sur 34 685 acres protégées précédemment. Les subventions pour le projet s'élèvent à 420 000 $. Les contributions des partenaires du projet s'élèvent à 1 192 000 $ en fonds de contrepartie.
     ALBERTA ET COLOMBIE-BRITANNIQUE (UN PROJET INTERPROVINCIAL)

    Projet : Programme de l'habitat de l'Alberta (Alberta Habitat Program).
    Endroit:: Parc de peupliers faux trembles, Prairies canadiennes et zones essentielles du programme de la prairie-parc de la rivière de la Paix en Alberta, prairie-parc de la rivière de la Paix dans le nord-est de la Colombie-Britannique ainsi que de vastes marais importants partout en Alberta.
    Cessionnaire:Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource: : Brett Calverley, 780 930 1244, b_calverley@ducks.ca.
    Partenaires : Ducks Unlimited, Inc., Environnement Canada (SCF) et gouvernement de l'Alberta.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention 1 020 072 $.
    Fonds de contrepartie: 1 567 072 $.
    Sans fonds de contrepartie :135 000 $.
    Région de plan conjoint : : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Pacifique, Centre, Mississippi.
    RCO : 11 et parties de 6.

    Le programme de l'habitat de l'Alberta se fonde sur un engagement à long terme visant à conserver les écosystèmes de terres humides dans une partie de l'habitat principal de la sauvagine de l'Amérique du Nord, la région de prairie-parc du Canada. L'Alberta fournit systématiquement une part importante de la base de l'habitat et des populations d'oiseaux nicheurs qui font partie de cette région. Bien que la capacité de contribution de la zone demeure grande, ce potentiel a été progressivement et continuellement réduit par la perte et la dégradation de l'habitat. Canards Illimités Canada examine actuellement ces questions en adoptant une démarche complémentaire qui fusionne les programmes directs, les activités de vulgarisation ainsi que les relations entre le gouvernement et le secteur privé. Les programmes directs incluent l'acquisition, les servitudes de conservation et les accords de conservation qui protègent, remettent en état et mettent en valeur les terres humides et les habitats de hautes terres connexes. L'étendue du programme exige l'utilisation d'outils de planification à vocation scientifique qui optimisent la prise de décisions à l'échelle du projet et du paysage. Les partenaires utiliseront les 1 020 072 $ en subventions, 1 567 072 $ en fonds de contrepartie et 135 931 $ en subventions sans fonds de contrepartie dans 6 zones d'habitat prioritaire de longue date et les prescriptions d'habitat correspondantes, qui constitueront l'axe principal au cours des 5 prochaines années. Au total, 1 174 nouvelles acres protégées et conservées seront ajoutées et 1 708 nouvelles acres d'habitat seront mises en valeur dans le cadre de la durée prévue du projet. La gestion de 1 346 193 acres de terres d'habitat précédemment protégées partout en Alberta est également comprise.
     COLOMBIE BRITANNIQUE (DEUX PROJETS)

    Projet :Conservation de terres humides essentielles et des habitats de hautes terres connexes en Colombie Britannique (Conservation of Critical Wetlands and Associated Upland Habitats in British Columbia).
    Endroit : Colombie Britannique, Canada.
    Cessionnaire : Ducks Unlimited, Inc.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, directeur des services financiers et administratifs, 204 467 3000, a_beaudry@ducks.ca.
    Partenaires : Canards Illimités inc., Service canadien de la faune, Pêches et Océans Canada, autres ministères fédéraux, Ministry of Environment de la Colombie Britannique, BC Habitat Conservation Trust, autres ministères provinciaux, diverses collectivités locales, autres organisations et partenariats non gouvernementaux, entreprises et propriétaires de terres privées.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 294 128 $.
    Fonds de contrepartie : 969 128 $.
    Sans fonds de contrepartie : 1 505 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC).
    Voie de migration : Pacifique.
    RCO : 5, 9 et 10.

    Le projet soutient la démarche programmatique à long terme de Canards Illimités Canada visant la conservation des terres humides hautement prioritaires et des habitats de hautes terres connexes dans les régions de la côte du Pacifique (PCCP) et intramontagnarde (PCIC) de la Colombie Britannique. Plus de 10 millions de sauvagines migratrices, de 1,6 million de sauvagines reproductrices et de 1 million de sauvagines en hivernage utilisent ces régions, mais leurs habitats subissent des pressions : les estuaires sont de plus en plus menacés par l'aménagement et, dans le delta du Fraser, tous les marais côtiers supérieurs ont été poldérisés et convertis en terres agricoles; plus de 75 p. 100 des terres humides d'eau douce ont disparu. En outre, un grand nombre des terres de culture fourragère importantes pour la sauvagine sont rapidement converties en serres, en cultures de petits fruits ou en zones résidentielles. Dans la région intramontagnarde, les habitats de la sauvagine continuent à disparaître et à se dégrader en raison de l'expansion urbaine, de l'agriculture intensive, de l'élevage et de la foresterie. Les 294 128 $ en subventions, 969 128 $ en fonds de contrepartie et 1 505 000 $ en subventions sans fonds de contrepartie soutiendront les principaux objectifs de la protection et de la conservation de l'habitat agricole du delta du fleuve Fraser (PCCP), de l'acquisition et de la remise en état des habitats humides de catégorie 1 de la vallée de l'Okanagan (PCIC), ainsi que de la protection et la remise en état des complexes humides de Cariboo Chilcotin (PCIC). Ces activités entraîneront la protection et la conservation de 853 acres ainsi que la mise en valeur de terres humides et de hautes terres sur 690 acres. En outre, 175 141 acres seront gérées.

    Projet : Conservation de l'habitat d'oiseaux migrateurs associés à des terres humides du PCIC et du PCCP (CIJV and PCJV Wetland-Associated Migratory Bird Habitat Conservation).
    Endroit : Colombie Britannique, Canada.
    Cessionnaire : Société canadienne pour la conservation de la nature.
    Personne-ressource : Jan Garnett, 250 479 3191, jan.garnett@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., province de la Colombie Britannique et Tula Foundation.
    Approbation : Septembre 2005.
    Subvention : 172 500 $.
    Fonds de contrepartie : 692 500 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC) et Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP).
    Voie de migration :Pacifique.
    RCO : 5, 9 et 10.

    L'achat en fief simple de 345 acres de terres humides hautement prioritaires et de hautes terres connexes permettra de conserver de façon permanente l'habitat essentiel pour la sauvagine et des oiseaux migrateurs. La CNC axera son travail de protection et de conservation dans les vallées du Haut Columbia et du Kootenay, où il existe d'importantes possibilités d'achat de terres abritant un habitat de sauvagine migratrice associée aux terres humides de haute qualité. Les activités de mise en valeur accroîtront et amélioreront les habitats de sauvagine dans les deux régions du plan conjoint, amélioreront les matières organiques des sols ainsi que l'hydrologie de tous les habitats connexes afin de promouvoir la santé des terres humides; ces activités de mise en valeur auront lieu sur 169 acres. La CNC de la Colombie Britannique continuera à gérer 3 573 acres protégées en vertu de propositions de la North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) dans les régions du PCIC et du PCCP afin de promouvoir les pratiques agricoles, de gestion de terres et d'élevage qui sont compatibles avec la protection des habitats de sauvagine migratrice. Les subventions de 172 500 $ et les fonds de contrepartie de 692 500 $ seront utilisés en vue d'activités qui permettront la protection accrue de l'hydrologie des terres humides et riveraines, la prévention de la destruction de l'habitat indigène par le surpâturage ainsi que l'accroissement de la qualité et de la quantité de l'habitat pour les oiseaux migrateurs et résidants associés aux terres humides.
     Manitoba (DEUX PROJETS)

    Projet : Habitat essentiel de terres humides et de hautes terres du Manitoba (Manitoba Critical Wetland and Upland Habitat).
    Endroit : Zones cibles du PNAGS au Manitoba.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Mike Moore, vice-président régional, 204 942 4511, mike.moore@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 192 124 $.
    Fonds de contrepartie : 337 124 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Centrale, Mississippi.
    RCO : 6 et 11.

    Le parc de peupliers faux trembles du mont Riding, qui comprend la partie nord de la région des cuvettes des Prairies ainsi que l'étendue sud de la forêt boréale, constitue une zone essentielle à l'habitat de la sauvagine et d'autres oiseaux migrateurs dépendants des terres humides. Le projet est axé sur les habitats indigènes dans les zones prioritaires et complétera le travail qui a été amorcé grâce aux projets approuvés auparavant. À l'aide des 192 124 $ en subventions et des 337 124 $ en fonds de contrepartie, la CNC protégera, par l'achat en fief simple et des accords de servitude de conservation, 2 240 acres de terres humides et de hautes terres du parc de peupliers faux trembles, mettra >520 acres en valeur et gérera 3 840 acres.

    Projet : Projet Potholes Plus.
    Endroit : Habitats de terres humides prioritaires du sud ouest du Manitoba, Canada.
    Cessionnaire : Delta Waterfowl Foundation.
    Personne-ressource : Jim Fisher, DWF, 204 956 7766, jfisher@deltawaterfowl.org.
    Partenaires : Société protectrice du patrimoine écologique du Manitoba, Environnement Canada, Conservation Manitoba, autres organisations gouvernementales et ONG ainsi que des propriétaires de terres privées.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 491 300 $.
    Fonds de contrepartie : 984 100 $.
    Sans fonds de contrepartie : 730 400 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Mississippi.
    Région de RCO : 11.

    Le projet fait partie d'un effort continu à long terme visant à protéger de façon permanente les terres humides hautement prioritaires et les habitats connexes pour la sauvagine ainsi que d'autres oiseaux aquatiques, de rivage et terrestres. La zone cible dans le sud ouest du Manitoba fait partie de la région des cuvettes des Prairies, l'une des régions du continent ayant la priorité la plus élevée pour la sauvagine. Les paysages d'intérêt sont définis en collaboration avec d'autres partenaires de la NAWCA et en se basant sur les objectifs du PNAGS. Le drainage et l'aménagement agricole ont constitué les principaux facteurs de la perte de terres humides et ils continuent d'avoir des répercussions sur le paysage. Le projet utilisera des servitudes perpétuelles de terres humides afin de protéger 5 600 acres, y compris 1 780 acres de terres humides. En outre, 200 nouveaux tunnels de nidification pour la sauvagine seront installés afin d'accroître la réussite de nidification sur 200 acres; 29 700 acres des terres visées par des projets existants continueront à être gérées en vertu de cette proposition. Les subventions de 491 300 $, les fonds de contrepartie de 984 100 $ ainsi que la subvention sans fonds de contrepartie de 730 000 $ seront utilisés pour atteindre les objectifs du projet.
     NOUVEAU-BRUNSWICK ET TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR (UN PROJET INTERPROVINCIAL)

    Projet : Protection et conservation des terres humides du Canada (Atlantic Canada Wetland Securement Project).
    Endroit : Habitats de la péninsule Acadienne du Nouveau-Brunswick et de la côte sud-ouest insulaire de Terre-Neuve-et-Labrador.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Thea Silver, directrice nationale, programmes de conservation et services de soutien, 1-800-465-0029, thea.silver@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of The Nature Conservancy of Canada Inc., province du Nouveau Brunswick, province de Terre-Neuve-et-Labrador et gouvernement du Canada - Environnement Canada.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 78 600 $.
    Fonds de contrepartie : 105 600 $.
    Sans fonds de contrepartie : 31 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 8 et 14

    Ce projet interprovincial met l'accent sur la protection, la conservation et la gestion des terres humides prioritaires et sur les habitats des hautes terres connexes qui sont essentiels au maintien et à l'accroissement des populations de sauvagine et d'autres espèces sauvages dépendant des terres humides. Les sites à protéger dans le cadre de cette proposition se trouvent dans des zones reconnues comme importantes sur le plan biologique par les partenaires du Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE). La côte sud ouest de Terre Neuve et la péninsule Acadienne du Nouveau Brunswick sont représentatives de ces sites; en effet, cette dernière contient six Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO). Les activités liées à cette proposition se fonderont sur ces zones protégées établies. La CNC et ses partenaires utiliseront 78 600 $ en subventions, 105 600 $ en fonds de contrepartie et 31 000 $ en subventions sans fonds de contrepartie afin de protéger 200 acres de terres humides et de hautes terres connexes par des achats en fief simple et des dons de terre, ainsi que de gérer 200 acres.
     NOUVEAU-BRUNSWICK, NOUVELLE-ÉCOSSE ET TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR (UNE PROPOSITION INTERPROVINCIALE)

    Projet : Conservation des terres humides du Canada atlantique du PCHE (EHJV Atlantic Canada Wetland Conservation).
    Endroit : Terres humides et hautes terres connexes dans les principales zones côtières et intérieures du programme au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre Neuve et Labrador.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, Canards Illimités Canada, 204 467 3201.
    Partenaires : Ducks Unlimited, Inc., Habitat faunique Canada (Ventes États-Unis), Service canadien de la faune, provinces du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de Terre Neuve-et-Labrador, Compagnie minière IOC.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 150 400 $.
    Fonds de contrepartie : 160 400 $.
    Sans fonds de contrepartie : 204 400 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 7, 8 et 14.

    Le programme et les activités soulignées dans cette proposition seront entrepris au Canada atlantique, à savoir au Nouveau Brunswick, en Nouvelle Écosse et à Terre Neuve et Labrador. Le programme est axé sur la protection, la conservation et la mise en valeur des terres humides et des hautes terres connexes dans les zones prioritaires du PNAGS partout au Canada atlantique. Ces zones constituent d'importants habitats de reproduction, de rassemblement, de migration et d'hivernage pour la sauvagine qui utilise la voie de migration de l'Atlantique. Au Nouveau Brunswick, les zones d'intérêt comprendront les zones côtières, les marais endigués ainsi que les prés du Grand Lac et la plaine inondable de la rivière Saint Jean. Dans les zones côtières de la Nouvelle Écosse, les marais endigués et le paysage agricole seront les zones d'intérêt. À Terre Neuve et Labrador, les terres humides côtières et intérieures d'eau douce constituent la priorité la plus élevée. Les programmes se fondent sur des principes scientifiques objectifs; ils seront produits et coordonnés à l'échelle provinciale, et seront mis en œuvre grâce à des partenariats globaux qui sont également axés sur les compétences provinciales, en reconnaissant les situations sociales, politiques et économiques uniques qui affectent la situation actuelle et future de l'environnement, en particulier des terres humides et de l'habitat de la sauvagine. Les partenaires du projet affecteront les 150 400 $ en subventions de même que les fonds de contrepartie de 160 400 $ et les subventions sans fonds de contrepartie de 204 400 $ à la protection et à la conservation de1 479 acres (dont 915 de terres humides et 564 de hautes terres connexes), à l'amélioration de 159 acres (dont 39 de terres humides et 120 de hautes terres connexes) et à la gestion de 55 778 acres (dont 41 887 de terres humides et 13 891 de hautes terres connexes).
     ONTARIO (TROIS PROJETS)

    Projet : Projet pour l'Ontario de Canards Illimités Canada (Ducks Unlimited Canada Ontario Project).
    Endroit : Zone principale du programme des Grands Lacs et du Saint-Laurent, sud de l'Ontario.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Ron Maher, 613 389 0418, r_maher@ducks.ca.
    Partenaires : Ducks Unlimited, Inc., Environnement Canada - Service canadien de la faune et ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 137 000 $.
    Fonds de contrepartie : 167 000 $.
    Sans fonds de contrepartie : 62 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Mississippi, Atlantique et Centre.
    RCO : 12 et 13 (accent secondaire sur les RCO 8 et 7).

    Le projet pour l'Ontario de Canards Illimités Canada (CIC) est la suite des initiatives historiques de l'organisme, lesquelles mettent en œuvre des programmes de conservation de l'habitat stratégiques dans la région clé des Grands Lacs et du Saint Laurent (GLSL), où les contributions historiques du NAWCA en Ontario ont été principalement concentrées. Cette région clé contient les zones de priorités les plus élevées tant pour le Plan nord-américain de gestion de la sauvagine que pour le CIC. Les activités continueront à mettre l'accent sur l'amélioration des besoins en matière du cycle biologique des populations de sauvagine continentales et cibleront les paysages de priorité absolue des terres agricoles du sud de l'Ontario ainsi que le long de la côte des lacs Ontario et Érié et, dans une moindre mesure, de la partie boisée du bouclier la plus au nord des GLSL. CIC fera participer ses partenaires à la conservation des paysages axée sur des fondements biologiques dans le but d'atteindre les objectifs du PCHE précisés. Le projet permettra de protéger 282 acres par l'intermédiaire d'acquisitions, de servitudes et d'accords à long terme avec des propriétaires, ainsi que de mettre en valeur et de remettre en état 197 acres de hautes terres adjacentes. Le financement permettra également la gestion de 393 000 acres liées à des projets du PNAGS existants. Les subventions pour le projet s'élèvent à 137 000 $, les fonds de contrepartie, à 167 000 $, et les subventions sans fonds de contrepartie, à 62 000 $.

    Projet : Projet de conservation de l'habitat humide des Grands Lacs (Great Lakes Wetlands Habitat Conservation Project).
    Endroit : Terres humides importantes et hautes terres connexes en Ontario.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : James Duncan, directeur du programme du sud-ouest de l'Ontario, 519 640 6816.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., Environnement Canada - Service canadien de la faune et ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 127 500 $.
    Fonds de contrepartie : 327 500 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Mississippi.
    RCO : 7, 9, 12 et 13.

    En Ontario, la CNC protège les terres écosensibles, y compris celles des habitats humides et de hautes terres connexes de la région clé du programme des Grands Lacs et du Saint Laurent qui sont importantes pour la conservation des oiseaux migrateurs à l'échelle du paysage et du site. Grâce à la protection, à la conservation, à la mise en valeur et à la gestion de l'habitat essentiel, l'habitat de reproduction et de migration de la sauvagine ainsi que d'oiseaux de rivage, d'oiseaux aquatiques vivant en colonies et d'oiseaux terrestres est protégé. L'objectif fondamental de cette proposition consiste à ajouter à l'habitat de terres humides et de hautes terres connexes des valeurs intégrées définies pour l'habitat des oiseaux. Le projet continue à mettre l'accent sur la protection, la conservation et la mise en valeur des habitats uniques et menacés dans le contexte du rétablissement des populations de sauvagine continentales. La protection et la conservation par l'acquisition ou la servitude perpétuelle de 100 acres, et la remise en état des fonctions perdues et dégradées des terres humides de 29 acres, protégeront et amélioreront d'importantes terres humides dans les régions prioritaires du PCHE de l'Ontario. La gestion aura lieu sur 500 acres. Les subventions pour le projet s'élèvent à 127 500 $, qui sont appariées à 327 500 $ de fonds des partenaires.

    Projet : Programme du Fonds pour les habitats humides de l'Ontario (FHHO).
    Endroit : Zone clé du programme des Grands Lacs et du Saint Laurent (GLSL) en Ontario.
    Cessionnaire : Habitat faunique Canada.
    Personne-ressource : David Brackett, président, Habitat faunique Canada, 613 722 2090.
    Partenaires : Habitat faunique Canada (Ventes États-Unis), Environnement Canada - Service canadien de la faune, ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, propriétaires de terres privées de l'Ontario, Fondation de la moraine d'Oak Ridges et autres.
    Approbation : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 150 436 $.
    Fonds de contrepartie : 903 436 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Mississippi.
    RCO : 13 et 12.

    Le programme du FHHO est un programme d'intendance sur les terres humides lié au PNAGS qui reçoit le soutien de la NAWCA depuis 1997. À l'aide des propriétaires fonciers, le programme a permis de protéger et de mettre en valeur plus de 38 000 acres de terres humides et d'habitats de hautes terres connexes. Grâce à ce projet et aux subventions de 150 436 $ ainsi qu'aux fonds de contrepartie de 903 436 $, le programme du FHHO continuera son travail d'intendance partout dans le sud de l'Ontario, tout en s'étendant à d'autres régions clés. Le FHHO renforcera ses liens avec d'autres groupes d'intendance du programme dans le sud de l'Ontario afin d'accroître et de coordonner la conservation d'habitats humides dans des terres privées. Il soutiendra également d'autres initiatives sur l'habitat et les espèces sauvages dans le cadre desquelles les propriétaires de terres privées participeront directement à la conservation à long terme, à la remise en état, à l'amélioration et à la gestion de terres humides et de hautes terres connexes dans le sud de l'Ontario. Les propriétaires fonciers participant au programme mettront en valeur et remettront en état les terres humides et les hautes terres connexes. Ils mettront également en œuvre les pratiques exemplaires de gestion dans les fermes et autres propriétés rurales au profit de la sauvagine et d'autres espèces de terres humides. Les propriétaires fonciers entretiennent et gèrent les projets; ils signeront des accords de conservation de 10 ans avec Habitat faunique Canada (HFC). Les partenaires de cette proposition protégeront 4 319 acres, mettront en valeur 4 319 acres et géreront 38 000 acres.

     QUÉBEC (DEUX PROJETS)

    Projet : Habitat essentiel des terres humides du fleuve Saint-Laurent et du lac Champlain (St Lawrence River and Lake Champlain Critical Wetland Habitat). Endroit : Régions de prestation du PNAGS au Québec, y compris la vallée du Saint-Laurent.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Thea Silver, directrice nationale, programmes de conservation et services de soutien, 1 800 465 0029, thea.silver@natureconservancy.ca.
    Partenaires : The Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., gouvernement du Québec et Environnement Canada - Service canadien de la faune.
    Approbation du financement : Septembre 2005.
    Fonds de contrepartie : 263 750 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 13.

    Le projet vise à protéger les habitats importants de terres humides et de hautes terres connexes dans les zones d'intérêt du paysage de la vallée du Saint Laurent. Les zones cibles comprennent l'habitat insulaire du fleuve Saint-Laurent; l'archipel, composé d'environ 100 îles, constitue le delta d'eau douce le plus vaste du réseau hydrographique du Saint Laurent et fournit des zones de nidification et de rassemblement essentielles pour la sauvagine. Environ 350 000 canards et oies y font escale tous les printemps et 50 000 au cours de la migration de l'automne. Les vastes complexes de terres humides du lac Champlain constituent des sites de nidification et d'alimentation pour plus de 30 espèces de sauvagine. Les partenaires utiliseront les subventions de 63 750 $ et les fonds de contrepartie de 263 750 $ afin de protéger 200 acres par l'intermédiaire d'acquisitions, de mettre en valeur 200 acres et de gérer 1 500 acres protégées jusqu'à présent. En outre, le projet amorcera la protection de l'habitat aquatique par les activités d'intendance et les règlements de la province du Québec (p. ex. la désignation de refuges fauniques) en vue d'améliorer la protection des espèces sauvages dans les terres humides (aires de nidification, d'alimentation et de rassemblement), où les oiseaux sont souvent perturbés par les activités nautiques près des zones conservées.

    Projet : Québec - Bassin hydrologique du Saint-Laurent (Quebec - Saint-Lawrence Watershed).
    Endroit : Bassin hydrologique du Saint-Laurent, au Québec.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, 204 467 3000, a_beaudry@ducks.ca.
    Partenaires : Canards Illimités Canada, Environnement Canada - Service canadien de la faune, ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, Habitat faunique Canada et Fondation de la faune du Québec.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 143 718 $.
    Fonds de contrepartie : 243 718 $.
    Sans fonds de contrepartie : 265 800 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 13 et 14.

    Ce projet fait partie d'un programme à long terme, ciblant une variété d'espèces qui bénéficieront de la protection, de la conservation et de la mise en valeur des terres humides le long des basses terres du Saint Laurent et dans les Appalaches. Ces régions offrent un habitat de zones humides essentiel pour plusieurs espèces migratrices qui utilisent la voie de migration de l'Atlantique, mais elles connaissent des pressions de l'aménagement urbain et agricole. Une partie du projet, dans l'est du Québec, comprend la protection et la conservation de 750 acres par l'achat en fief simple auprès d'une entreprise de pâtes et papiers et par des servitudes de conservation à long terme auprès de propriétaires de terres privées. Une autre partie du projet, dans l'ouest de la province, vise à mettre en valeur 422 acres de terres humides en utilisant une structure endiguée pour maximiser son potentiel comme habitat de sauvagine. Les activités de gestion auront lieu sur 200 acres. Le financement du projet provient de 143 718 $ en subventions, 243 718 $ en fonds de contrepartie et 265 800 $ en subventions sans fonds de contrepartie.

     SASKATCHEWAN (DEUX PROJETS)

    Projet : Programme des habitats de la Saskatchewan (Saskatchewan Habitat Program).
    Endroit : Parc de peupliers faux trembles et zones de prairies essentielles du programme en Saskatchewan, ainsi que d'importants vastes marais dans toute la Saskatchewan.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Brett Calverley, 780 930 1244, b_calverley@ducks.ca.
    Partenaires: Canards Illimités inc., Environnement Canada - Service canadien de la faune, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Université de la Saskatchewan et Saskatchewan Environment.
    Approbation : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 1 020 072 $.
    Fonds de contrepartie : 1 165 072 $.
    Sans fonds de contrepartie : 540 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Pacifique, centrale, Mississippi.
    RCO : 11 et parties de 6.

    Le Programme de l'habitat de la Saskatchewan se fonde sur un engagement à long terme visant à préserver les écosystèmes de terres humides dans une partie du principal habitat de la sauvagine de l'Amérique du Nord, la région de prairie-parc du Canada. La Saskatchewan fournit systématiquement une part importante de la base de l'habitat et des populations d'oiseaux nicheurs qui font partie de cette région. Bien que la capacité de contribution de la zone demeure grande, ce potentiel a été progressivement et continuellement réduit par la perte et la dégradation de l'habitat. Canards Illimités Canada examine actuellement ces questions en adoptant une démarche complémentaire qui fusionne les programmes directs, les activités de vulgarisation ainsi que les relations entre le gouvernement et le secteur privé. Les programmes directs incluent l'acquisition, les servitudes de conservation et les accords de conservation qui protègent, remettent en état et mettent en valeur les terres humides et les habitats de hautes terres connexes. L'étendue du programme exige l'utilisation d'outils de planification à vocation scientifique qui optimisent la prise de décisions à l'échelle du projet et du paysage. Les partenaires utiliseront 1 020 072 $ en subventions, 1 165 072 $ en fonds de contrepartie et 540 000 $ en subventions sans fonds de contrepartie dans six zones d'habitat prioritaire de longue date et les prescriptions d'habitat correspondantes, qui constitueront l'axe principal au cours des cinq prochaines années. Au total, 2 192 nouvelles acres destinées à la protection et à la conservation seront ajoutées et 2 019 nouvelles acres d'habitat seront mises en valeur dans le cadre de la durée prévue du projet. La gestion de 1 054 661 acres de terres d'habitat précédemment protégées partout en Saskatchewan est également comprise.

    Projet : Terres humides et hautes terres de la Saskatchewan (Saskatchewan Wetlands and Uplands).
    Endroit : Paysages de parc de peupliers faux trembles et de prairie de la Saskatchewan, Canada.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Thea Silver, directrice nationale, programmes de conservation et services de soutien, 1 800 465 0029, thea.silver@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., Environnement Canada et Saskatchewan Environment.
    Approbation du financement : Le 21 septembre 2005.
    Subvention : 420 000 $.
    Fonds de contrepartie : 800 000 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies.
    Voie de migration : Pacifique, centrale, Mississippi.
    RCO : 11.

    La prairie et le parc de peupliers faux trembles de la Saskatchewan fournissent l'un des habitats les plus importants pour la sauvagine et d'autres oiseaux migrateurs de l'Amérique du Nord. Ce projet pluriannuel vise la conservation de l'habitat à long terme des terres importantes pour la sauvagine de prairies et d'autres espèces associées aux terres humides. La stratégie consiste à protéger l'habitat sur les terres privées et, où cela est possible, à créer de grands blocs de conservation et de protection en association avec les terres publiques et d'autres initiatives de conservation de terres privées des partenaires du PNAGS. Le sud de la Saskatchewan constitue une zone de production essentielle pour le Canard pilet; cette proposition contribue aux activités internationales actuelles visant à remettre en état les petites populations. La conservation mettra l'accent sur la protection et la conservation à long terme de complexes de zones humides et de hautes terres indigènes. Au total, 4 000 acres seront protégées en vertu de cet accord par l'acquisition et les servitudes de conservation perpétuelles. En outre, 250 acres seront mises en valeur par l'installation de clôtures, des étangs artificiels et l'aménagement hydrographique, la remise en état de terres humides et l'engazonnement. Les activités de gestion seront entreprises sur 45 500 acres protégées précédemment. Les partenaires combineront les 420 000 $ en subventions avec les 800 000 $ en fonds de contrepartie afin d'atteindre leurs objectifs.

    © LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)