LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)
en anglais

  • Objectif
  • Qui nous sommes
  • Notre mandat
  • Quoi de neuf
  • NAWCA
  • Publications
  • Liens
    Secrétariat du CNACTH (Canada)
    15e étage, Place Vincent Massey
    351, boulevard St-Joseph
    Gatineau (Québec) K1A OH3
    Téléphone : (819) 934-6036
    Télécopieur : (819) 934-6017
    NAWMP@ec.gc.ca
  • Projets de la Migratory Bird Conservation Commission de juin 2007 - Canada

     Colombie-Britannique (deux projets)

    Projet :Conservation of Critical Wetlands and Associated Upland Habitats in British Columbia (Conservation des terres humides névralgiques et des milieux secs environnants de la Colombie-Britannique)
    Emplacement : Colombie-Britannique, Canada
    Bénéficiaire : Canards Illimités Canada Inc.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, gestionnaire de groupe, Finance et administration 1-204-467-3000, a_beaudry@ducks.ca
    Partenaires :Canards Illimités Canada Inc., Service canadien de la faune, ministère des Pêches et des Océans Canada, divers ministères fédéraux, Ministry of Environment de la Colombie-Britannique, BC Habitat Conservation Trust, divers ministères provinciaux et administrations locales, divers organismes et partenariats non gouvernementaux, diverses entreprises et des propriétaires terriens.
    Approbation : Juin 2007
    Subvention : 1 321 250 $.
    Fonds correspondants : 2 336 250 $.
    Fonds non-correspondants :1 400 000 $.
    Plan conjoint :Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC) .
    Voie migratoire:Pacifique
    Régions de conservation des oiseaux (RCO): 5, 9 et 10.

    Dans le cadre de cette proposition Canards Illimités Canada (CIC) continuera la mise en œuvre de son programme à long terme de conservation des terres humides et des zones sèches connexes de haute priorité dans les régions côtières et intramontagneuses de la Colombie-Britannique. Les activités financées par la North American Wetlands Conservation Act (NAWCA) cibleront les terres humides à risque qui sont importantes pour les sauvagines et autres oiseaux d'eau. Le long de la côte, ces habitats sont situés surtout dans les estuaires et au fond des vallées fertiles, comme le delta du fleuve Fraser. À l'intérieur des terres, on les trouve surtout dans les prairies de faible altitude. L'efficacité des activités de conservation sera évaluée à l'aide de méthodes scientifiques. En 2007, dans le cadre du volet de financement 3, on vise surtout à protéger les habitats d'hiver névralgiques par l'achat de propriétés agricoles dans le delta du fleuve Fraser (PCCP) et dans les terres humides de reproduction en ayant recours à des conventions de conservation (servitudes) et autres ententes avec les propriétaires terriens, dans les zones prioritaires de Cariboo Chilcotin et Okanagan (PCIC). Cela demandera d'acquérir 935 acres de terrain et d'apporter des améliorations aux terres humides et sèches sur une superficie de 3 250 acres auxquelles viendront s'ajouter 182 295 acres qui feront l'objet de mesures de gestion. Les partenaires ont reçu une subvention de 1 321 250 $ pour atteindre leurs objectifs. Leur contribution s'élève à 2 336 250 $ de fonds correspondants et à 1 400 000 $ de fonds non-correspondants.

    Projet : CIJV and PCJV Wetland-Associated Migratory Bird Habitat Conservation (Conservation de l'habitat des oiseaux migrateurs et des terres humides connexes dans le cadre du PCIC et du PCCP)
    Emplacement:Colombie-Britannique, Canada, surtout dans l'estuaire de la rivière Campbell, de la région côtière centrale et des régions d'Okanagan et de Cariboo-Chilcotin.
    Bénéficiaire : Conservation de la nature Canada (CNC)
    Personne-ressource : Jan Garnett, vice-président régional pour la Colombie-Britannique, 1-250-479-3191, poste 222
    Partenaires :Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc.
    Approbation :: juin 2007
    Fonds correspondants : 1 180 000 $.
    Fonds non-correspondants : -
    Plan conjoint : Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC).
    Voie de migration : Pacifique.
    RCO : 5, 9, 10.

    Les travaux, qu'entreprendra la CNC dans le cadre de cette proposition, sont les résultats des conclusions de son plan écorégional et sont conformes aux priorités déterminés par le PCCP et le PCIC, dans le cadre du plan stratégique du PCCP et du projet d'établissement des priorités pour les estuaires de la Colombie-Britannique. Les activités seront surtout axées sur les zones côtières de la Colombie-Britannique qui abritent des millions de sauvagines et autres espèces; sur l'écorégion Okanagan, dans le centre sud de la Colombie-Britannique, qui comporte divers paysages, dont de grands lacs, des forêts claires de pins, des prairies de faible altitude et de riches fonds de vallées, et qui abrite certaines des plus diverses et des plus nombreuses espèces d'oiseaux reproducteurs dans la province; sur la région centrale intérieure (ou Cariboo-Chilcotin) où l'on trouve de nombreuses terres humides à l'intérieur des prairies, des forêts et des prairies alpines. La subvention de 550 000 $ et les fonds correspondants de 1 180 000 $ seront utilisés pour protéger (achat et/ou don) 179 acres de terres humides clés et de zones sèches connexes et pour financer les activités entreprises sur une surface de 150 acres, dont la construction d'une clôture riveraine et la gestion des prairies. De plus, pour ce qui est des 1 865 acres obtenus dans le cadre de ce projet et de propositions précédentes, la CNC en assurera la gestion afin de surveiller et de maintenir les avantages obtenus pour les espèces sauvages.

     Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Yukon et Territoires du Nord-Ouest (Un projet interprovincial)

    Projet :Prairie-Western Boreal Region Wetland Habitat Program (Programme de conservation des habitats et des terres humides dans la région des Prairies-Boréale de l'Ouest)
    Emplacement : les régions des Prairies canadiennes, les parcs de peupliers faux-trembles (y compris le forêt-parc Peace) et les forêts boréales de l'Ouest de la Colombie Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Yukon et des Territoires du Nord Ouest.
    Bénéficiaire : Canards Illimités Canada
    Personne-ressource :Brett Calverley, 1-780-930-1244, b_calverley@ducks.ca
    Partenaires :Canards Illimités Canada Inc. (y compris d'autres organisations, industries et fondations), le gouvernement du Canada (Service canadien de la faune, Environnement Canada), les gouvernements provinciaux et territoriaux, la Manitoba Habitat Heritage Corporation, Canards Illimités Canada Inc. et autres donateurs canadiens.
    Approbation : Juin 2007
    Subvention : 10 839 938 $.
    Fonds correspondants : 13 641 938 $.
    Fonds non-correspondants : 4 500 000 $.
    Plan conjoint : Plan conjoint des habitats des Prairies (PHCP)
    Voies migratories : Pacifique, Centrale, Mississippi, Atlantique.
    RCO : 11 et 6

    Dans le cadre du Prairie-Western Boreal Habitat Program, des mesures de conservation directe seront prises dans les deux zones géographiques les plus importantes de reproduction pour les sauvagines en Amérique du Nord, soit la région des prairies-parcs au Canada et la région de la forêt boréale de l'Ouest. Les conditions de l'habitat, le nombre de sauvagines en période de reproduction et les succès obtenus en matière de conservation influent grandement sur les migrations d'automne dans tout le continent chaque année. L'objectif du projet consiste à créer des conditions les plus bénéfiques possible pour les sauvagines en reproduction et autres oiseaux et espèces sauvages des terres humides, en équilibrant les coûts de façon à avantager les gains de production liés à l'élevage des canards aux niveaux régional et local. Les récentes améliorations, apportées aux systèmes de repérage de CIC permettant de déclarer de façon plus précise et opportune les progrès accomplis dans divers projets à la fois, viennent s'ajouter à ces mesures visant à améliorer l'efficacité.

    La première priorité va à la région des Prairies et des parcs de peupliers faux trembles au Canada qui accueille presque la moitié des canards du continent en période de reproduction (46 p. 100 selon l'enquête effectuée en 2006 dans la région). Les activités du projet sont axées sur les zones de reproduction à haute densité de canards ou zones cibles, dont un sous-groupe de douze zones prioritaires qui feront l'objet de mesures à court terme. Les projets dans les zones prioritaires comporteront des mesures de protection et d'amélioration (ou de restauration, en particulier pour les petites terres humides) des habitats dans les terres humides et sèches, en fonction des risques et des besoins locaux et des possibilités. Dans le cadre de ce volet, environ 57 406 nouveaux acres protégés seront ajoutés et 49 048 acres seront améliorés. On continuera à évaluer les mesures de conservation et autres changements bénéfiques pour la productivité des canards à l'aide des modèles scientifiques de productivité de la sauvagine et du Canard pilet. Le calcul des progrès accomplis est effectué à différents niveaux, dont pour les zones cibles et pour l'ensemble de la région des prairies-parcs du Canada visée par le PCHP. Les activités du projet dans la vaste région de la forêt boréale de l'Ouest sont encore axées sur la localisation et l'évaluation des principaux systèmes humides dans les zones cibles. La protection de l'habitat dans cette région est assurée efficacement par l'apport de renseignements des partenaires en vue de l'élaboration d'une stratégie des aires protégées nordiques. La gestion de 3 338 557 acres d'habitats préalablement protégés dans la région des Prairies et de la forêt boréale de l'Ouest demeure une responsabilité et une priorité permanentes.
     Manitoba, Saskatchewan, Alberta (deux projets interprovinciaux)

    Projet: Prairie Canada Wetlands and Uplands (terres humides et sèches des Prairies canadiennes)
    Emplacement :région des Prairies et des paysages des parcs de peupliers faux trembles de la partie de l'Alberta et de la Saskatchewan de la Région de conservation des oiseaux numéro 11 (RCO 11) et la région couverte par le Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    Bénéficiaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Mike Moore, vice-président régional, Manitoba, 204-942-4511; Lyle Saigeon, vice-président régional, Saskatchewan, 1-866-622-7275; Larry Simpson, vice-président régional, Alberta, 1-403-262-1951
    Partenaires :Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc., Environnement Canada, province de la Saskatchewan, province du Manitoba
    Approbation : Juin 2007
    Subvention : 1 950 000 $.
    Fonds correspondants : 3 257 000 $
    Fonds non correspondats : -
    Voies migratories : Mississippi et Centrale
    Plan conjoint: Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    RCO : 11

    Les paysages du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta continuent d'être menacés par la perte et la dégradation des terres humides et par la fragmentation et la culture des derniers milieux secs indigènes. Ce projet pluriannuel est conçu pour assurer la conservation à long terme des habitats situés sur des terres privées qui revêtent une importance considérable pour la sauvagine des Prairies, y compris les Canards pilets, les oiseaux de rivage, les oiseaux terrestres et les oiseaux aquatiques. La subvention de 1 950 000 $ et les fonds correspondants de 3 257 000 $ seront utilisés pour protéger, améliorer et gérer l'habitat des sauvagines dans les parcs de peupliers faux-trembles, les prairies mixtes et les hautes terres Cypress des écosystèmes. La protection de 13 900 acres de terres humides et de zones sèches connexes s'effectuera par achat ou don et par l'obtention de servitudes de conservation. Les activités d'amélioration entreprises sur 3 620 acres incluront l'installation de clôtures, l'engazonnement et la restauration des sources d'eau et des terres humides. De plus, sur les 132 800 acres préalablement protégés, la CNC effectuera des travaux de gestion pour maintenir la capacité d'accueil de ces zones pour les sauvagines, les oiseaux migrateurs dépendants des terres humides et les autres espèces sauvages.

    Projet: Potholes Plus Project
    Emplacement :: la région du Plan conjoint des habitats des Prairies du sud-ouest du Manitoba et un paysage du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) pour chacune des provinces de la Saskatchewan et de l'Alberta.
    Bénéficiaire : The Manitoba Habitat Heritage Corporation (MHHC)
    Personne-ressource :Lorne Colpitts, directeur général, MHHC, 1-204-784-4355, lcolpitt@mhhc.mb.ca
    Partenaires :Fondation Delta Sauvagine, Environnement Canada, district de conservation de Turtle Mountain, nombreux organismes provinciaux et nombreuses organisations agricoles locales de conservation
    Approbation : Juin 2007
    Subvention : 500 000 $.
    Fonds correspondants : 1 005 000 $
    Fonds non correspondats : 400 000 $
    Voies migratories : Mississippi, Centrale, Atlantique
    Plan conjoint: Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP)
    RCO : 11

    Il s'agit d'un programme permanent, dans le cadre du PCHP, qui est axé sur la protection à long terme des habitats des terres humides et des zones sèches connexes qui revêtent une grande importance pour les sauvagines et autres oiseaux migrateurs dépendants des terres humides. Les paysages intéressants sont surtout des terres agricoles privées. En tout, 6 680 acres de servitudes perpétuelles de conservation seront acquis dans le cadre de cette proposition, dont 1 795 acres de terres humides. La subvention du NAWCA sera surtout utilisée à cette fin. Les cibles sont documentées en fonction des estimés spatiaux du PCHP de la productivité des sauvagines contenus dans son plan de mise en œuvre. Au moins seize espèces de sauvagines utilisent les habitats ciblés ainsi que plus de 200 espèces d'oiseaux aquatiques, d'oiseaux de rivage et d'oiseaux terrestres. À titre d'ajout aux activités de protection à long terme, un programme de gérance, Alternate Land Use Services, sera mis en œuvre à titre de projet pilote dans les paysages de haute priorité. Il démontrera la nouvelle approche à la conservation et à la restauration des terres humides et des habitats connexes, approche s'inspirant du concept des biens et services écologiques. Environ 35 300 acres de terres déjà protégés seront aussi gérés dans le cadre de ce projet.

     Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Nouveau Brunswick, Québec et Ontario (un projet interprovincial)

    Projet : Canards Illimités Canada et Plan conjoint des habitats de l'Est pour la conservation des terres humides
    Emplacement : : régions côtières et intérieures clés de Terre-Neuve-et-Labrador, de l'Île du-Prince Édouard, de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, du Québec et de l'Ontario.
    Bénéficiaire : Canards Illimités Canada
    Personne-ressource :M. Allan Beaudry, Canards Illimités Canada, Oak Hammock Marsh, C. P. 1160, Stonewall, Manitoba, R0C 2Z0 : Téléphone : 1-204-467-3201, Télécopieur 1-204-467-9426
    Partenaires :: Canards Illimités Inc., Service canadien de la faune, six provinces de l'Est (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Nouveau Brunswick, Québec et Ontario), Compagnie minière IOC, la Fondation de la faune du Québec et des propriétaires terriens.
    Approbation: Juin 2007
    Subvention: 2 246 149 $.
    Fonds correspondants : 3 114 149 $
    Fonds de non équivalence : 2 355 100 $
    Plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    Voies migratoires : Atlantique, Mississippi et Centrale
    RCO : 7, 8,12, 13, 14.

    Les programmes de conservation seront axés sur les régions de haute priorité pour les sauvagines, dans le cadre du Plan conjoint des habitats de l'Est (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Québec et Ontario). Les activités de conservation focaliseront sur deux principaux aspects 1) la restauration (amélioration) des terres humides dégradées; 2) la conservation (protection) de terres humides de haute qualité et des habitats dans les zones sèches connexes. L'amélioration des terres humides est primordiale pour accroître la population de sauvagines du fait qu'il favorisera la survie des petits et accroîtra le nombre de nidifications dans la région. Les mesures de protection des habitats sont essentielles au maintien de la population actuelle de sauvagines du fait qu'elles protègent les habitats qui risquent sérieusement de disparaître ou de se dégrader. Elles sont mises en œuvre pour compenser les pertes subies et contrer les risques futurs. Ce projet rejoint les efforts consacrés depuis de nombreuses années pour favoriser les migrations de sauvagines dans les régions de l'Atlantique, du Mississippi et, de façon moins considérable, de la voie migratoire Centrale. Ces mesures de conservation bénéficieront aussi à une foule d'autres espèces tributaires des terres humides. Les partenaires investiront 7 715 398 $ (2 246 149 $ en subvention, 3 114 149 $ de fonds correspondants et 2 355 100 $ de fonds non-correspondants) pour protéger 3 410 acres, améliorer 2 532 acres et gérer 522 926 acres.

     Québec (un projet)

    Projet : Protection des habitats des terres humides et des zones sèches
    Emplacement : Régions clés du Québec de mise en œuvre du PNAGS, y compris celles du fleuve Saint-Laurent, de la vallée du Saint-Laurent, des Appalaches du Québec, de la Gaspésie et des Laurentides.
    Bénéficiaire : Conservation de la nature Canada
    Personne-ressource : Vincent Causse, gestionnaire de projet, région du Québec, 1-514 876-1606, poste 238
    Partenaires :: Canards Illimités Inc., Service canadien de la faune, six provinces de l'Est (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Nouveau Brunswick, Québec et Ontario), Compagnie minière IOC, la Fondation de la faune du Québec et des propriétaires terriens.
    Approbation: Juin 2007
    Subvention: 250 000 $.
    Fonds correspondants : 550 000 $
    Fonds de non équivalence : -
    Plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    Voies migratoires : Atlantique
    RCO : 13 et 14.

    Le principal objectif du projet consiste à protéger de nouvelles terres et à consolider les terres humides et les milieux secs environnants où les terres ont été bien protégées dans le cadre de projets précédents. Ce projet assurera la gestion à long terme des régions cibles qui accueillent les sauvagines et autres espèces dépendants des terres humides. La subvention de 250 000 $ et les fonds correspondants de 550 000 $ seront consacrés à la protection des habitats des terres humides, des milieux secs et des zones insulaires près du lac Champlain, de la vallée de l'Outaouais, du contrefort des montagnes Vertes et des montagnes Blanches dans les Appalaches et du sud du Mont-Tremblant dans les basses Laurentides. D'autres habitats des terres humides, des zones sèches connexes et des zones côtières de la région de Barachois de la Malbaie seront aussi protégés. En tout, le projet assurera la protection de 860 acres et la gestion de 1 500 acres.

     Nouveau-Brunswick et Île-du-Prince-Édouard (un projet interprovincial)

    Projet : Projet de conservation des habitats de la sauvagine dans la région côtière de l'Atlantique
    Emplacement : Sites choisis au Nouveau-Brunswick et dans l'Île-du-Prince-Édouard
    Bénéficiaire : Conservation de la nature Canada
    Personne-ressource : John Foley, directeur de la conservation des terres, région de l'Atlantique, 1-506-450-6010
    Partenaires :Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc., provinces du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard, gouvernement du Canada (Environnement Canada), la Fondation pour la nature du Nouveau-Brunswick et le Island Nature Trust
    Approbation: Juin 2007
    Subvention: 300 000 $.
    Fonds correspondants : 425 000 $
    Fonds de non équivalence : 75 000 $
    Plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE)
    Voies migratoires : Atlantique
    RCO : 14

    La croissance rapide du développement résidentiel et récréatif dans les régions côtières des provinces Maritimes créée un besoin urgent de protéger et de conserver l'habitat côtier. Cette proposition interprovinciale fait ressortir l'importance d'assurer la protection et la gestion des habitats côtiers afin de maintenir et d'accroître la population de sauvagines et autres espèces sauvages tributaires des terres humides. En adoptant une approche fondée sur les paysages, on assurera la protection des divers types d'habitats où hivernent, muent, se reproduisent et se rassemblent de nombreuses espèces d'oiseaux, dont des dizaines de milliers de sauvagines. Les zones ciblées accueillent de nombreuses espèces en péril du domaine de la faune avienne, comme le Pluvier siffleur, de la flore exotique, comme l'aster du St-Laurent, de la faune marine, comme le saumon de l'Atlantique, toutes des espèces qui bénéficieront de la conservation des habitats. Les populations touchées par les mesures de protection des habitats côtiers du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard apporteront leur appui aux activités du Plan conjoint sur le Canard noir, du Plan de conservation des oiseaux de rivage du Canada atlantique (PCCOR) et le Plan conjoint des canard de mer (PCCM). La subvention de 300 000 $, les fonds correspondants de 425 000 $ et les fonds non correspondants de 75 000 $ seront utilisés pour protéger 1 500 acres par voie d'acquisition, de don de terres et de servitudes perpétuelles de conservation. Les 1 500 acres feront aussi l'objet d'activités de gestion.

    © LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)