LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)
en anglais

  • Objectif
  • Qui nous sommes
  • Notre mandat
  • Quoi de neuf
  • NAWCA
  • Publications
  • Liens
    Secrétariat du CNACTH (Canada)
    15e étage, Place Vincent Massey
    351, boulevard St-Joseph
    Gatineau (Québec) K1A OH3
    Téléphone : (819) 934-6036
    Télécopieur : (819) 934-6017
    NAWMP@ec.gc.ca
  • Projets de la Migratory Bird Conservation Commission de juin 2006 - Canada

     ALBERTA ET SASKATCHEWAN (UN PROJET INTERPROVINCIAL)

    Projet : Terres humides et hautes terres des Prairies canadiennes (Prairie Canada Wetlands and Uplands).
    Endroit : Prairies canadiennes et parcs de peupliers faux trembles des portions de l'Alberta et de la Saskatchewan de la région de conservation des oiseaux no 11 (RCO 11) et du Plan conjoint des habitats des Prairies (PCHP).
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Lyle Saigeon, vice président régional, Saskatchewan, 1 866 622 7275 ou 306 347 0447.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc., Environnement Canada et Saskatchewan Environment.
    Approbation : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 1 508 436 $.
    Fonds de contrepartie : 2 578 436 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : PCHP.
    RCO : 11.

    Les terres herbeuses et les parcs de peupliers faux trembles de l'Alberta et de la Saskatchewan sont menacés par la perte et la dégradation des terrres humides ainsi que par la fragmentation et la culture des habitats de hautes terres indigènes restants. Ce projet pluriannuel vise la conservation de l'habitat à long terme des terres privées importantes pour la sauvagine des prairies, y compris le Canard pilet, ainsi que les oiseaux de rivage, les oiseaux aquatiques et les oiseaux terrestres associés aux terres humides. La conservation sera axée sur la protection et la conservation à long terme de terres humides et de complexes de hautes terres indigènes par une combinaison de servitudes ainsi que d'achats et de dons de terres. Ces activités à vocation scientifique font suite au Plan stratégique du PCHP, aux plans provinciaux de mise en œuvre du PNAGS et aux plans de la région de conservation des oiseaux no 11 pour les espèces associées aux terres humides. La prestation du programme sera particulièrement axée sur les habitats humides et ceux des hautes terres indigènes où le total estimatif de canards nicheurs s'établit à au moins 30 couples par mille carré et/ou à au moins 6 couples reproducteurs de Canard pilet par mille carré. Dans le cadre de ce projet, la subvention de 1 508 436 $ et les fonds de contrepartie de 2 578 436 $ seront affectés à un certain nombre d'activités. Le projet entraînera la protection et la conservation de 14 800 acres, par l'acquisition et la servitude de conservation perpétuelle. La mise en valeur, par l'installation de clôtures, la conversion de terres cultivées en terres herbeuses, l'approvisionnement en eau et la remise en état des terres humides, aura lieu sur 3 600 acres. Quelque 104 100 acres feront l'objet d'activités de gestion.
     COLOMBIE BRITANNIQUE (DEUX PROJETS)

    Projet : Conservation de terres humides essentielles et des habitats de hautes terres connexes en Colombie Britannique (Conservation of Critical Wetlands and Associated Upland Habitats in British Columbia).
    Endroit : Colombie Britannique, Canada.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, directeur des services financiers et administratifs, 204 467 3000, a_beaudry@ducks.ca.
    Partenaires : Ducks Unlimited, Inc., Service canadien de la faune, Pêches et Océans Canada, autres ministères fédéraux, Ministry of Environment de la Colombie Britannique, BC Habitat Conservation Trust, autres ministères provinciaux, diverses collectivités locales, autres organisations et partenariats non-gouvernementaux, entreprises et propriétaires de terres privées.
    Approbation : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 1 527 231 $.
    Fonds de contrepartie : 2 569 231 $.
    Sans fonds de contrepartie : 1 700 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint de la côte du Pacifique (PCCP) et Plan conjoint intramontagnard canadien (PCIC).
    Voie de migration : Pacifique.
    RCO : 5, 9 et 10.

    Le projet soutient la démarche programmatique à long terme de Canards Illimités Canada visant la conservation des terres humides hautement prioritaires et des habitats de hautes terres connexes dans les régions de la côte du Pacifique (PCCP) et intramontagnarde (PCIC) de la Colombie Britannique. Plus de 10 millions de sauvagines migratrices, de 1,6 million de sauvagines reproductrices et de 1 million de sauvagines en hivernage utilisent ces régions, mais leurs habitats subissent des pressions : les estuaires sont de plus en plus menacés par l'aménagement et, dans le delta du Fraser, tous les marais côtiers supérieurs ont été poldérisés et convertis en terres agricoles; plus de 75 p. 100 des terres humides d'eau douce ont disparu. En outre, un grand nombre des terres de culture fourragère importantes pour la sauvagine sont rapidement converties en serres, en cultures de petits fruits ou en zones résidentielles. Dans la région intramontagnarde, les habitats de la sauvagine continuent à disparaître et à se dégrader en raison de l'expansion urbaine, de l'agriculture intensive, de l'élevage et de la foresterie. Le projet cible les secteurs les plus menacés et les plus importants pour la sauvagine. Il vise principalement la protection et la conservation de l'habitat agricole du delta du Fraser (PCCP); la conservation, la protection et la remise en état des complexes de terres humides ainsi que la promotion de l'intendance dans les zones essentielles de Cariboo-Chilcotin (PCIC); de même que l'acquisition et la remise en état des habitats humides de catégorie 1 de la vallée de l'Okanagan (PCIC). Ces activités entraîneront la protection et la conservation de 1 420 acres ainsi que l'amélioration de terres humides et de hautes terres dans 1 975 acres. En outre, 175 783 acres supplémentaires seront gérées. Au total, 1 527 231 $ en subventions ont été reçus en vue d'atteindre ces objectifs. Les contributions des partenaires du projet s'élèvent à 2 569 231 $ en fonds de contrepartie et à 1 700 000 $ en subventions sans fonds de contrepartie.

    Projet : Conservation de l'habitat des oiseaux migrateurs associés aux terres humides du PCIC et du PCCP (CIJV and PCJV Wetland-Associated Migratory Bird Habitat Conservation).
    Endroit : Colombie Britannique, Canada, en particulier les vallées de la rivière Elk et du Haut Columbia ainsi que la côte centrale de la Colombie Britannique.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Jan Garnett, 250 479 3191, jan.garnett@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada, Inc.
    Approbation : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 296 612 $.
    Fonds de contrepartie : 673 388 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint intramontagnard canadien et Plan conjoint de la côte du Pacifique.
    Voie de migration : Pacifique.
    RCO : 5, 9 et 10.

    Les 29 612 $ en subventions et les 673 388 $ en fonds de contrepartie seront affectés à des projets menés dans des habitats d'oiseaux migrateurs importants en Colombie-Britannique. Dans le cadre de ce projet, 181 acres de zones humides importantes et des hautes terres connexes seront protégées par l'acquisition sans réserve (achat ou don). Des activités d'amélioration seront menées dans 154 acres, dont l'ensemencement, la culture et l'irrigation, l'accroissement de l'approvisionnement en nourriture pour la sauvagine en hivernage et celle migratrice, l'amélioration des matières organiques des sols, la remise en état de la végétation indigène, le contrôle des espèces envahissantes et l'installation de clôtures pour empêcher le bétail d'avoir accès aux cours d'eau et ainsi protéger les terres humides vulnérables et les habitats riverains. Les activités pourront être menées en partenariat avec Canards Illimités Canada, d'autres partenaires de plans conjoints et des organismes gouvernementaux partenaires. De plus, dans 6 498 acres protégées en vertu de ce projet et de propositions antérieures, la Conservation de la nature Canada (CNC) élaborera des plans de gestion de sites appropriés, en collaboration avec les partenaires locaux et provinciaux, et réduira l'intensité du pâturage tel qu'il est requis en vue de la conservation des terres humides et des hautes terres connexes. En outre, elle améliorera les sols dans les habitats de migration et d'alimentation et surveillera l'effet utile et l'atteinte des objectifs de conservation ainsi que l'efficacité et le respect des directives de conservation.

     COLOMBIE BRITANNIQUE, ALBERTA, SASKATCHEWAN, MANITOBA, YUKON ET TERRITOIRES DU NORD OUEST (UN PROJET INTERPROVINCIAL)

    Projet : Projet de conservation et de protection des terres humides des Maritimes (Maritimes Wetland Securement Project).
    Endroit : Habitats du détroit de Northumberland, de la baie de Fundy et de la péninsule acadienne en Nouvelle Écosse, au Nouveau Brunswick et à l'Île du Prince Édouard.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Thea Silver, directrice nationale, programmes de conservation et services de soutien, 1 800 465 0029, thea.silver@natureconservancy.ca.
    Partenaires : Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., gouvernement du Canada - Environnement Canada et provinces de la Nouvelle Écosse, du Nouveau Brunswick et de l'Île du Prince Édouard.
    Approbation du financement : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 258 814 $.
    Fonds de contrepartie : 338 814 $.
    Sans fonds de contrepartie : 95 000 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est (PCHE).
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 8 et 14.

    Ce projet interprovincial met l'accent sur la conservation, la protection et la gestion des habitats côtiers qui sont essentiels au maintien et à l'accroissement des populations de sauvagine et d'autres espèces sauvages dépendant des terres humides. La CNC a ciblé six secteurs généraux d'intérêt dont l'importance sur le plan biologique est reconnue par les partenaires du PCHE des trois provinces, les trois gouvernements provinciaux ainsi que par des organismes nationaux et internationaux. Les258 814 $ en subventions, 338 814 $ en fonds de contrepartie et 95 000 $ en subventions sans fonds de contrepartie seront affectés à ces zones d'intérêt. La baie de Fundy compte quatre sites Ramsar, une Réserve d'oiseaux de rivage de l'hémisphère occidental et 11 Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO). Le détroit de Northumberland contient 9 ZICO et la péninsule acadienne, 6. La rive nord de l'Île du Prince Édouard compte 1 zone humide d'importance internationale; la plaine côtière et la rive est de la Nouvelle Écosse contiennent 8 ZICO et 1 site Ramsar. Les activités menées dans le cadre du projet se fonderont sur ces aires protégées. En vertu du projet, la CNC protégera 500 acres de terrres humides et de hautes terres connexes par des acquisitions en fief simple et des dons de terres. Des activités de gestion seront menées dans 700 acres.

     ONTARIO, QUÉBEC, NOUVEAU BRUNSWICK, NOUVELLE ÉCOSSE, ÎLE DU PRINCE ÉDOUARD ET TERRE NEUVE-ET-LABRADOR (UN PROJET INTERPROVINCIAL)

    Projet: Canards Illimités Canada ou Conservation des terres humides du Plan conjoint des habitats de l'Est (Ducks Unlimited Canada/Eastern Habitat Joint Venture Wetland Conservation).
    Endroit : Zones essentielles côtières et intérieures en Ontario, au Québec, au Nouveau Brunswick, en Nouvelle Écosse, à l'Île du Prince Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.
    Cessionnaire : Canards Illimités Canada.
    Personne-ressource : Allan Beaudry, Canards Illimités Canada, Marais Oak Hammock, C. P. 1160, Stonewall (Manitoba) R0C 2Z0; tél. : 204 467 3201; téléc. : 204 467 9426.
    Partenaires : Ducks Unlimited, Inc., Lafarge North America, Service canadien de la faune, six provinces de l'Est (Ontario, Québec, Nouveau Brunswick, Nouvelle Écosse, Île du Prince Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador), Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau Brunswick, Compagnie minière IOC, Fondation de la faune du Québec et propriétaires de terres privées.
    Approbation du financement : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 2 531 068 $.
    Fonds de contrepartie : 3 325 068 $.
    Sans fonds de contrepartie : 1 366 435 $.
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique et Mississippi.
    RCO : 7, 8, 12, 13 et 14.

    Ce projet met l'accent sur les principales zones d'habitat de reproduction, de rassemblement, de migration et d'hivernage de la sauvagine qui utilise les voies de migration de l'Atlantique, du Mississippi et, dans une moindre mesure, du Centre. Le programme est axé sur les zones prioritaires du PNAGS : les Grands Lacs et le Saint Laurent en Ontario, les basses terres et l'estuaire du Saint Laurent au Québec, la plaine agricole et côtière au Canada atlantique ainsi que la forêt boréale dans toutes les compétences. La planification et la prestation du programme seront axées sur les habitats humides des régions les plus importantes pour la sauvagine afin d'assurer l'efficacité et l'efficience des activités de protection, de conservation et de remise en état dans le maintien et l'accroissement des populations de sauvagine reproductrice. Les programmes se fondent sur des principes scientifiques objectifs produits à l'aide d'une série d'études à l'échelle du projet et du paysage. Ils sont coordonnés à l'échelle provinciale et correspondent aux politiques provinciales et aux cadres législatifs. Les programmes et les activités seront mis en œuvre grâce à des partenariats globaux qui sont également axés sur les compétences provinciales, en reconnaissant les situations sociales, politiques et économiques uniques qui affectent la situation actuelle et future de l'environnement, en particulier des terres humides et de l'habitat de la sauvagine. Les partenaires du projet affecteront les 2 531 068 $ en subventions de même que leurs fonds de contrepartie de 3 325 068 $ et leurs subventions sans fonds de contrepartie de 1 366 435 $ à la protection et à la conservation de 6 973 acres, à l'amélioration de 2 808 acres et à la gestion de 514 313 acres.

     QUÉBEC (UN PROJET)

    Projet : Protection des terres humides et d'habitat de hautes terres (Protecting Wetland and Upland Habitat).
    Endroit : Zones prioritaires du PNAGS au Québec, y compris le Saint Laurent, la vallée du lac Champlain et les écorégions des Appalaches, celles situées le plus au nord et celles de l'Acadie.
    Cessionnaire : Conservation de la nature Canada.
    Personne-ressource : Thea Silver, directrice nationale, programmes de conservation et services de soutien, 1 800 465 0029, thea.silver@natureconservancy.ca.
    Partenaires : The Friends of the Nature Conservancy of Canada Inc., gouvernement du Québec, Environnement Canada - Service canadien de la faune (Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril).
    Approbation du financement : Juin 2006 (prévue).
    Subvention : 223 280 $.
    Fonds de contrepartie : 379 280 $.
    Sans fonds de contrepartie : -
    Région de plan conjoint : Plan conjoint des habitats de l'Est.
    Voie de migration : Atlantique.
    RCO : 13 et 14.


    © LE CONSEIL NORD-AMÉRICAIN DE CONSERVATION DES TERRES HUMIDES (CANADA)